BAD: La CEDEAO soutient Akinwumi Adésina pour un second mandat

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) a approuvé la candidature du président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, pour un deuxième mandat à la tête de l’institution. C’était à l’issue de la cinquante-sixième session ordinaire de l’Autorité des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cédéao, tenue samedi 21 décembre 2019.

Selon la Cédéao, cette décision s’explique par la belle performance réalisée par Akinwumi Adesina lors de son premier mandat.

Le sommet de la Cédéao a entendu un rapport d’étape sur les performances économiques de la région. Il a noté le rôle de la BAD dans la transformation du continent et appelé à une plus grande coopération afin de financer des projets en Afrique de l’Ouest.

« L’Autorité prend note de l’amélioration des performances économiques de la région, le PIB réel de la Cédéao ayant augmenté de 3,3% en 2019 contre 3,0% en 2018, dans un contexte caractérisé par une baisse des pressions inflationnistes et des finances publiques saines », indique le communiqué final de ce sommet.

Akinwumi Adesina est le huitième président élu du groupe de la BAD. Il a été élu pour un mandat de cinq ans le 28 mai 2015 par le Conseil des gouverneurs de la banque lors de ses assemblées annuelles à Abidjan, en Côte d’Ivoire, où le même processus électoral se déroulera l’année prochaine

Agence Ecofin




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *