Bienfaisance: Le Rotary appelle à “ne pas baisser la garde face à la poliomyélite”

La Coordonnatrice régionale du Rotary pour l’Afrique Francophone et représentante du Rotary à la Banque africaine de développement (BAD), Marie-Irène Richmond, a exhorté les gouvernants et populations africains à ne pas baisser la garde face à la poliomyélite, même si le continent a été certifié « libre de poliomyélite » le 25 août par la région africaine de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cette certification interviendra quatre ans après que le Nigeria, le dernier pays d’Afrique où la polio est endémique, ait enregistré un dernier cas de poliovirus sauvage, rappelle-t-on.

Pour Mme Richmond qui animait le mardi 1er septembre 2020 une conférence sur le thème « Certification de l’Afrique libre de poliomyélite : Rôles, Bilan et perspectives du Rotary International », l’Afrique vient de franchir une étape cruciale, historique, avec la certification. Cependant il apparaît urgent de poursuivre les efforts afin de terminer le travail entamé. Ainsi, les gouvernements, le Rotary et les partenaires ainsi que les leaders d’opinion sont appelés à maintenir une grande persévérance, un engagement fort, constant, solide et une excellente coordination.

« Nous devons continuer à vacciner jusqu’au dernier enfant, renforcer la vaccination de routine et la surveillance épidémiologique pour maintenir un niveau d’immunité élevé afin que le virus ne revienne pas en Afrique », a-t-elle insisté.

Dans le cadre de la lutte contre cette maladie, la contribution du Rotary et de ses membres est évaluée à 2,1 milliards dollars dans 122 pays, 890 millions de dollars en Afrique et 10 milliards de Francs CFA en Côte d’Ivoire.

Sénatrice de la République, Marie-Irène Richmond, anciennement gouverneur du District 9101 du Rotary a reçu en 2000, en Argentine le Prix PolioPlus pour la Région Africaine, et de nombreuses distinctions et félicitations des plus hautes instances du Rotary et de la Fondation Bill Gates pour son engagement dans la lutte contre la poliomyélite.

AIP

Please follow and like us:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *