Covid-19 : l’Europe vers une mortalité en hausse

Les deux prochains mois seront « plus durs » pour l’Europe face à l’épidémie du coronavirus en termes de mortalité, a annoncé ce lundi le directeur de la branche européenne de l’OMS, Hans Kluge à l’AFP.

La déclaration est faite, alors que le Vieux Continent observe depuis quelques semaines une nouvelle envolée des cas de contamination, mais une stabilisation des décès quotidiens. « Cela va devenir plus dur. En octobre, en novembre, on va voir une mortalité plus élevée », a-t-il prévenu, au moment où l’OMS Europe se réunit pour une session de 02 jours consacrée à lutte contre la pandémie et la mise en route d’une nouvelle stratégie quinquennale.

Le responsable en a également profité pour souligner que la mise en place d’un vaccin ne signifiera pas la fin de l’épidémie. « Nous ne savons même pas si le vaccin va être efficace dans toutes les parties de la population. Selon certains signes que nous recevons, ce vaccin sera efficace pour certains mais pas pour d’autres », a-t-il affirmé, anticipant déjà un « cauchemar logistique ».

Selon les chiffres fournis par l’organisation, plus de 51 000 nouveaux cas ont été rapportés dans les 55 pays membres, vendredi dernier.

Agence Ecofin

Please follow and like us:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *