Environement: La Côte d’Ivoire s’est dotée de la quasi-totalité des instruments REDD+ (Ministère)

 La Côte d’Ivoire s’est dotée à ce jour, de la quasi-totalité des instruments de Réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (REDD+), a annoncé à Abidjan, la directrice de cabinet adjointe du ministère de l’Environnement et du Développement durable, Nasséré Kaba.

Mme Kaba a fait cette annonce mardi à Abidjan, à l’ouverture d’un atelier international portant sur la conception des projets d’investissement REDD+ en Afrique, où elle représentait le ministre Joseph Séka Séka.

Selon elle, les instruments de cette architecture portent sur une stratégie nationale REDD+ adoptée par le Gouvernement en 2017, un niveau de référence, un système national de surveillance des forêts et un système d’information sur les sauvegardes. « Ces outils dont leur opérationnalisation est attendue d’ici fin 2020 devront consacrer l’achèvement de la phase de préparation du mécanisme REDD+ en Côte d’Ivoire », a-t-elle assuré.

Elle a salué l’appui financier et technique notamment la Banque mondiale, les agences collaboratives du système des Nations unies que sont la FAO, l’ONU-Environnement et le PNUD, l’Agence Française de Développement et la Facilité REDD+ de l’Union Européenne, grâce auxquels ces acquis significatifs ont été possible.

AIP




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *