Humanitaire : Save the Children évalue le projet « REVE »

Le mardi 15 septembre dernier, Save the children international à présenté les résultats du projet  Ressource pour l’Élimination de la Vulnérabilité des Enfants (REVE).  

Au niveau de la santé, à ce jour, 307 personnes de moins de 18 ans vivent avec le VIH notamment. Au niveau du renforcement économique des ménages, plusieurs personnes ont bénéficié de l’éducation financière. Pour la formation en entreprenariat, on compte  3900 bénéficiaires, puis 8288, au niveau des  d’Activités génératrices de revenu. Notons que 51  jeunes/adolescents en ont également profité. 

En ce qui concerne l’éducation formelle et informelle 7 765 adolescents ont reçu un soutien financier, logistique et technique pour une formation professionnelle de leur choix. Des partenariats avec d’autres structures ont donné les résultats suivants : certification de 845 bénéficiaires sur les 1173 apprentis de 2016-2019. 1234 sont nouvellement insérés dans l’apprentissage de métier en 2020. 

Au regard de ces quelques résultats, des défis restent à être relevés selon le Dr Semdé, Directrice du projet. Entre autres, il s’agira de maintenir l’offre de service en direction des personnes vulnérables dans le contexte de la pandémie de COVID-19, en adaptant les stratégies. Mais aussi, en identifiant avec l’appui des prestataires cliniques tous les enfants dans la file active au niveau des centres de santé de la zone d’intervention du projet REVE. De même, il importe de contribuer activement à la suppression de la charge virale de tous les enfants infectés puis de maintenir l’engagement des parents dans l’éducation, l’autonomisation et la confiance en soi de leurs enfants. 

Notons que l’objectif général du projet REVE Côte d’Ivoire est de renforcer la capacité des communautés et des familles dans les zones de forte prévalence du VIH en Côte d’Ivoire, à assurer le bien-être de leurs membres les plus vulnérables, avec un focus sur les enfants. Il est  mis en œuvre par l’organisation Save the children  et couvre 13 régions de la Côte d’Ivoire notamment Abidjan 1 et 2, le Loh Djiboua, le Haut Sassandra, le Bélier. 

C’est un projet d’une durée de cinq ans et demi et la seconde phase en cours prendra fin le 30 septembre 2020. Ses domaines d’intervention sont la santé, l’éducation, l’autonomisation, le renforcement économique des ménages, la protection de l’enfant et l’intégration du genre… 

Eve Carelle 

Please follow and like us:



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *